« Le quotidien d’un écrivain, y a rien de plus chiant » : interview d’auteur

En ce blues du dimanche après-midi, de fil en aiguille numériques, je suis tombée sur un podcast d’un auteur que je ne connaissais pas : David Thomas.

Envie de vous partager ça dans un petit article sans prise de tête, sur mon cher petit blog que j’ai un peu délaissé à cause du …. travail

lolcat-paperwork
Dans mon cas ce n’est pas du paperwork mais le chaton exprime parfaitement la situation

Je n’écoute que très rarement des podcasts. Je suis tombée sur celui-ci en feuilletant la revue littéraire Décapage : ici

Je suis fascinée par le processus créatif et l’écriture en particulier

Je ne peux pas résister à l’envie d’en savoir plus, d’en entendre plus sur le quotidien des écrivains « établis ». Ceux qui ont déjà terminé un roman, ou des nouvelles. Ceux qui sont publiés. Ceux qui participent aux salons littéraires et reçoivent des prix.

Ceux qui font rêver finalement.

Ce podcast m’a vraiment plu car justement, David Thomas démystifie l’image de l’écrivain, sans pour autant rendre cela déprimant. Au contraire, il parle de son processus créatif, de ses personnages, de ce qui l’inspire.

Ainsi que de son quotidien. Solitude. Signatures ? « Encore faut-il être invité quelque part ».

« Un quotidien d’écrivain y a rien de plus chiant »

« Les gens se font une très très grande idée de ce que c’est d’être écrivain. C’est une particularité française. En France le nombre de gens qui écrivent c’est phénoménal » (…) « 2 millions de personnes rêvent d’être publiés. Les gens se font une idée très fantasmée parce qu’il ne connaissent, en fait, des écrivains que ce qu’il connaissement des écrivains connus. Les écrivains connus représentent 5 % des écrivains … !  »

« La sortie d’un livre c’est un non événement »

Contrairement à la sortie d’un film ou d’une pièce de théâtre où il y a une première : où le réalisateur/l’auteur peut faire la tournée des cinémas/salles de théâtre, voir s’il y a du monde, « et puis après la première on boit un coup. Pour la sortie d’un livre il se passe rien. »

Bon après je suppose que si l’écrivain veut fêter ça, il n’a qu’à inviter des potes et boire un coup tout pareil…. Mais je comprends la déception de se dire que rien n’est organisé spécialement pour l’occasion de la part de la maison d’édition par exemple.

Le besoin de reconnaissance d’un écrivain

A la question « Qu’est ce qui pourrait vous faire arrêter l’écrire ? »  David Thomas répond

« Moi j’arrêterai d’écrire le jour où les éditeurs cesseront de me publier… »

(Personnellement, je ne vois pas les choses sous cet angle puisque j’écris des choses sans les montrer à personne XD / et que je ne serai probablement jamais publiée par une ME)  Mais, comme il l’explique :

« S’il y a une recherche de reconnaissance, et il y a toujours un peu de ça dans les métiers artistiques, on veut que les gens nous disent « chapeau vous faites du bon boulot ». Mais après il faut durer, et pour durer il faut vendre. »

Un regard sur sa carrière d’écrivain

« J’ai été publié chez des grands éditeurs, en poche. J’ai eu des prix. Je pourrais dire que je l’aurais fait, que j’aurais donné le meilleur de moi même et je n’aurais pas triché. »

Je pense qu’il résume là l’essentiel de ce qui me pousse à écrire, ce qui me motive en tout cas pour le faire : j’ai ça en moi, j’ai envie que ça sorte, j’ai envie de pouvoir me dire dans X ans (on va pas se mettre la pression non plus) Je l’ai fait / J’aurais donné le meilleur de moi-même

Allez donc écouter vous même le podcast (20 min) et donnez moi votre avis 🙂

https://podcast.ausha.co/travail-soigne-1/04-david

https://www.deezer.com/fr/show/70511

J’ai aussi particulièrement apprécié les extraits de nouvelles de David Thomas. Cela m’a donné envie d’en lire d’autres, d’autant que j’ai de plus en plus envie d’écrire sous ce format.

Et vous : partagez vous le point de vue de David Thomas ?

Connaissez vous ses nouvelles ?

Aimez-vous connaître les histoires des autres auteurs/écrivains ?

Vous aussi vous déprimez le dimanche après midi ?

C’était une super émission. Merci à « Travail soigné » même si je n’ai pas pu mettre de like ou d’autre forme de reconnaissance directe sur la vidéo, je fais ma petite pub ici :

« Travail soigné », c’est le podcast des gens qui aiment leur métier et qui en parlent bien. Une fois par mois, Hervé Hauboldt vous invite à découvrir une personnalité, son rapport au travail et sa satisfaction intime d’exercer son métier avec soin.// Retrouvez l’actualité de Travail soigné via Stereolab.fr sur Instagram, Twitter et Facebook et n’hésitez pas à envoyer vos suggestions pour de prochains épisodes à hello@stereolab.fr  //

blue feather Nox


4 réflexions sur “« Le quotidien d’un écrivain, y a rien de plus chiant » : interview d’auteur

  1. Merci pour ce partage !
    Découvrir l’opinion de cet écrivain est très intéressant. Pour ma part, j’aimerai bien en savoir un peu plus sur les écrivains et sur les livres qu’ils publient. Connaitre un peu le cheminement, le pourquoi du comment ou va dire.
    Et oui, je déprime souvent le dimanche après-midi parce que je me dis que le lendemain c’est lundi et que par conséquent, je vais étudier !
    Belle soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut 🙂
      Quel genre de choses aimerais-tu savoir sur le cheminement des auteurs ?
      C’est également ce qui m’intéresse ^^ : comprendre le processus créatif et les différences d’un auteur à l’autre, d’un genre littéraire à l’autre…
      Courage pour les dimanche aprem alors… et surtout : positive et dis-toi que les Lundi de boulot sont encore pire que les Lundis d’études (quoique ? je ne sais pas en fait ça mérite réflexion ^^ )
      A bientôt
      Bonne soirée

      J'aime

      1. J’aimerai savoir quand ils ont commencé à écrire, pourquoi, de quelle manière. Pour les livres qu’ils publient, savoir à quel moment ils ont su que « ce fil rouge est le bon », comment ils ont créé l’univers de leur roman, si ils ont du se documenter…
        Toutes ces petites choses qui font qu’ils sont devenus écrivains avec des livres publiés !
        Je ne sais pas si c’est très clair…
        Et non, je t’assure, les lundis d’études sont pires que les lundis de travail !

        Aimé par 1 personne

        1. Haha ok alors va pour les Lundi de travail 😉
          Oui tu es assez claire je vois tout à fait. C’est clair que j’aimerais aussi en savoir plus sur les coulisses des créations, notamment de celles dont on connais le succès 🙂
          Heureusement, il existe de plus en plus d’interview d’auteur-e-s sur le net…

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s