En route vers NaNoWriMo 2019

Bien le bonsoir les écrivaillons*

Comme certains d’entre vous le savent peut-être, Novembre n’est pas seulement le mois de la pluie, des butternuts, du Movember et de mon anniversaire… c’est aussi et SURTOUT le mois du NaNoWriMo !

NaNo-whaaaaaaat ? Explication pour les néophytes

Ce terme barbare, qui peut être raccourci en « NaNo », signifie National Novel Writing Month. Vous trouverez plein d’infos sur le site officiel  nanowrimo.org   ( notez qu’il est actuellement en re-construction et que c’est le bordel même pour les habitués 😉 )

C’est donc un mois dédié à l’écriture

giphy

Initiative américaine et communautaire, le phénomène regroupe au fil des ans de plus en plus d’adeptes de l’écriture sous toutes ses formes.

L’idée est de rassembler les écrivains en herbe du monde entier pour écrire le premier jet de votre roman. Le principe est surtout d’écrire régulièrement pendant 1 mois entier.

Mais le vrai défi est d’écrire 50 000 mots en 30 jours, ce qui fixe un quota quotidien de 1,6 k mots et pousse à une certaine endurance…

shut up

Le NaNoWriMo, c’est surtout un bon moyen de se mettre coup de pied au fion pour faire face à la page blanche.

Eh oui. Je rêve d’écrire, je parle d’écrire, je discute d’écriture, je lis les ce que des auteurs accomplis sont parvenus, eux, à écrire … mais au final, je passe mon temps à éviter soigneusement d’écrire moi même.

procrastination

Enseignements tirés de mes précédents NaNoWriMos…

Non pas que ça vous passionne, j’en ai bien conscience, mais je trouve très intéressant de lire mes Journaux de Bord du NaNo pour constater mon évolution au fil des ans.

Note à moi même : Faire le bilan de mes NaNo me donne ce petit sentiment de nostalgie, comme avant Noël, quand on pense aux bons moment de l’année écoulée… NaNoWriMo c’est Noël avant Noël 🙂

NaNoWriMo 2016 : ma première participation

En ce temps-là je tâchais de finir mes études et je travaillais sur ma thèse !

Comme c’était un projet passionnant, bien trop grand pour moi et, avec le recul, fort mal préparé : au mois de Novembre (soit 1 mois avant la date butoir) j ‘étais en panique totale… !

 

Que tous ceux qui ont galéré sur une thèse ou un mémoire lèvent le doigt…

NaNoWriMo 2019

 

J ‘avais entendu parler du concept quelques mois auparavant sur Bookstagram je crois. Bref, je me suis inscrite pour apporter un aspect ludique à la rédaction de ma thèse et ça ne m’a pas vraiment aidée…

Par contre, ça m’a donné envie de renouveler l’expérience avec un vrai projet de roman.

 

NaNoWriMo 2017 : première véritable implication

A ce moment là je n’avais pas vraiment d’idée de quoi écrire. C’était l’année où j ‘ai renoué avec l’écriture après une trèèèès longue pause.

J’avais ce vieux projet de fanfiction qui traînait dans les tiroirs et j’ai profité du NaNo pour la remettre au gout du jour.

Entre sa conception 12 ans auparavant et 2017, mes envies n’étaient plus les mêmes…

J’ai atteint un très honorable word count de : 45K. J’étais super fière !

Enseignement n°1

J’ai réussi à écrire tous les jours, à ne plus « attendre » que l’inspiration vienne, que le miracle se produise…

[spoiler alert : il ne se produit jamais]

En écrivant tous les jours, ce que je n’avais jamais fait avant, j’ai découvert que les bonnes idées viennent en écrivant…

=> J’ai dépassé mon angoisse de la page blanche

hallelujah

 

Enseignement n°2 :

J’ai écrit sans autocensure pour la première fois.

Des scènes d’action, des dialogues plus ou moins ratés, des scènes de romance, des scènes de combat, de meurtre, des trahisons affreuses, et même diantre des scènes coquines !

Grande nouveauté car lire ou écrire ce genre de scène me mettaient très mal à l’aise.

=> Pour le NaNo 2017, je me suis décoincée de la plume.

not crazy

Enseignement n°3 :

J’ai découvert avec un immense plaisir que je n’étais pas seule dans cette aventure.

En participant au forum du site et au salon de discussion sur Discord, j’ai rencontré d’autres NaNoteurs !

Ca peut vous paraître stupide mais je n’ai personne dans mon entourage qui partage vraiment cette passion.

Passion que j’avais moi-même étouffée et enfouie profondément pendant des années…

En plus, il y a deux ans, je ne suivais pas de blogs consacrés à l’écriture (je n’en soupçonnais pas l’existence !).

A l’époque j’ai écris dans mon journal de bord :

Le meilleur de tout ça, comme dans de nombreux cas, c’est le fait d’avoir partagé cette expérience avec des semblables. Grâce à un forum de discussion, je me connectais tous les soirs pour retrouver les autres, raconter ma journée d’écriture ou ma journée tout court, me plaindre, m’extasier, et participer à des débats passionnants et très drôles ^^

En plus d’un soutien moral, ces rencontres m’ont vraiment fait réaliser à quel point je ne suis pas seule dans ce délire ! (celui de l’écriture en tant que non professionnel, et celui des fanfictions aussi 😉 )

L’émulation par les pairs est clairement un super carburant pour moi.

C’est mignon hein ? Si certains habitués du GatorBar passent par là … cœur sur vous ^^

NaNo 2018 : première victoire !

J’ai atteint les 50k après 30 jours d’acharnement !

Ô joie !

Atteindre la ligne d’arrivée m’a donné une confiance-en-moi-littéraire qui était vraiment la bienvenue. Même si … objectivement… c’était n’importe quoi … XD

Pour pour y arriver, j’ai tout sacrifié :

vie sociable, hygiène et dignité ….

Bidget depressed

J’ai activé le mode Autarcie-sur-canapé et c’était assez flippant.

J’ai du passer 20 jours sur 30 en pyjama…

Bon j’avoue c’était génial…

Sauf pour la personne qui vit avec moi ^^

du point de vue écriture, j’en suis ressortie avec une sorte de gueule de bois d’écrivain.

C’était l’aspect négatif. Il m’a fallu plus de 6 mois pour avoir le courage de revenir sur ce que j’avais pondu à travers une masse informe de fichiers Words tous plus bordéliques les uns que les autres…

Ce qui m’a saoulée c’est de me rendre compte que je n’arrivais pas à écrire de façon linéaire et chronologique. J’ai écris plein de scènes dans le désordre et après, impossible de m’y retrouver… J ‘ai tellement créé de backstory à mes personnages que je ne savait plus où commencer mon histoire !

Bref, pour le dire crue-ment : j‘ai eu le sentiment que c’était un peu con d’écrire autant si c’était pour faire autant de la merde. 

Conclusion de tous ces NaNoWriMo

L’immersion à 300% est assez brutale mais elle a le mérite de confronter les éternels procrastinateurs à la tâche.

C’est grâce au NaNo que j’avance dans l’écriture : chaque année, je franchis un cap, je découvre mes points forts et faibles, je progresse. L’idée de participer au NaNo me booste pendant le reste de l’année. C’est un engagement personnel qui me motive 🙂

C’est l’occasion de discuter avec d’autres NaNoteurs (ou WriMos en VO) et c’est super de partager ce délire avec d’autres passionnés, de parler écriture, de se conseiller… ❤

A vous maintenant :

Vous connaissez ? Vous avez déjà participé ? ça vous tente ?

Lexique et apologie :

Ecrivaillons* : ce mot est un petit diablotin. J’avoue avoir été attirée par sa consonance mignonne… même si sa définition n’est pas très flatteuse.

Un écrivaillon est un « piètre écrivain qui écrit beaucoup ».

J’ai donc commencé cet article par une insulte et je m’en excuse platement XD

Non mais plus sérieusement, je ne sais pas comment désigner un groupe de gens qui, comme moi « aiment écrire, écrivent un peu, procrastinent beaucoup, voudraient s’améliorer et sont très enthousiastes » … donc ce sera Ecrivaillons et puis c ‘est tout !

 

Le mot de la fin

Bazinga !

 

blue feather Nox


11 réflexions sur “En route vers NaNoWriMo 2019

  1. Excuse-moi, mais je trouve passionnant le côté journal de bord de ton article !!
    Je suis bien contente de te lire à nouveau 🙂
    Quand tu as parlé de procrastination et d’autocensure dans tes enseignements, rho la la, comme ça me parle XD
    Pour répondre à tes questions, j’ai testé le Nano pour la première fois l’an dernier mais suite à une sauvegarde défectueuse, j’ai perdu 90% de mon travail… alors que j’avais atteint + de 50k mots et même pas bouclé l’histoire 😥 Alors… cette année je suis grave partante pour me replonger dans le Nano ! Et prendre ma revanche !!
    Je te souhaite de chouettes moments d’écriture 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. 😮 wow merci beaucoup 😀
      ah oui, l’autocensure aussi ? sur quel genre de choses ?
      oh la la j’imagine ta déception quelle horreur… J’espère que tu vas effectivement prendre ta revanche 😉 et cette fois ci : multi sauvegardes !! lol
      tu es inscrite sur le site du NaNo déjà ?

      J'aime

      1. Pour l’autocensure, c’était des scènes coquines. Mais j’ai du mal aussi à créer des familles pour mes personnages et à les faire critiquer leurs parents/famille plus éloignée… XD
        Oui cette fois je vais assurer niveau sauvegarde ! haha
        J’y suis sous le même pseudo qu’ici : Raphaellakay 🙂 l’an dernier, je n’ai participé à aucun forum ni au serveur Discord, je suis assez asociale quand je m’y mets… :’)

        Aimé par 1 personne

  2. Ah le Nano !! J’ai hâte que celui-ci commence ^^ J’en ai entendu parler vers 2015, mais j’étais en plein bébé-tout-neuf donc, entre les journées pourries et les nuits hâchées, ça m’a paru un peu surréaliste :p J’ai quand même noté le truc pour l’année d’après. 2016, un bon départ, 15j / 25k mots… puis un combo gastro / otite / gros gros rhume (+ enfants en bas âges malades ^^)… donc j’en suis restée là :p Mais pareil, j’avais découvert le forum (en toute discrétion cette fois ^^), et l’idée de me remettre à l’écriture après des années de non-motivation… c’était chouette. En 2017, 1ere victoire, et surtout ! Point final à l’histoire qui trainait dans ma tête depuis plus de 12 ans ^^
    La motivation entre écrivains, la super ambiance sur le discord… ça aide de ne pas se sentir seul ! De voir qu’on n’est pas seul à se prendre la tête sur des détails, ou de galérer à avancer 🙂
    Cette fois, j’ai une grosse préparation en amont ; pour travailler sur l’intrigue que je trouvais quasi absente de mon 1er roman. On va voir ce que ça donne, en général j’ai tendance à partir à côté ^^
    Mais grâce au Nano, j’ai trouvé une chouette communauté, je me motive à écrire quasiment tous les jours (je me fixe un objectif très bas, 1 équivalent Nano sur l’année, soit un peu plus d’une 100aine de mots par jour – facilement rattrapable en cas de vacances et autres imprévus ^^) ; bref, j’arrête de procrastiner, j’ose des trucs auxquels je n’aurais jamais pensé… Top ^^

    Donc ceux qui ne connaissent pas, venez tenter l’aventure ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ça me rassure de ne pas être la seule à me trainer des histoires non écrites pendant plus de 10 ans 😉 …
      Complètement d’accord ne pas se sentir seul ça aide beaucoup. En tout cas ça ajoute un côté convivial à l’activité d’écriture qui est tellement solitaire.
      C ‘est une bonne idée un NaNo sur 1 an 🙂 Globalement, j’ai l’impression que je devrais essayer de me fixer des petits objectifs pour me motiver. Mais bon, ça peut aussi me stresser et me faire culpabiliser (si j ‘y arrive pas) … lol c ‘est chiant ^^
      J’ajouterai à ton invitation : Venez, on a des cookies (:

      J'aime

  3. C’est vrai que le NaNo a 2 gros défauts : la saturation d’écrire quand on en vient à bout, et le sacrifice total de la qualité qui est assez démoralisant quand on se repenche sur son manuscrit. Est-ce qu’il fait finalement gagner tant de temps que ça dans la création, si au final on est dégoûté d’écrire pendant plusieurs mois et qu’il faut corriger 90% du texte ?
    Je continue à penser que oui… Mais j’espère vraiment que, maintenant que j’ai un peu plus d’expérience, le résultat de mon NaNo sera moins mauvais que les années précédentes.

    Bon courage à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi, il y a du bon et du mauvais dans ces expériences ultra radicales lol. Je persiste à penser que le point fort est justement l’immersion (rendue obligatoire par l’objectif) et du coup, la mise en place d’une routine d’écriture quotidienne et/ou de longues périodes plongé dans l’univers de son roman.
      Bon courage !! J-4 !! 😮

      Aimé par 1 personne

  4. Il est super intéressant ton article et ton retour d’expérience!
    Je découvre en plus cet événement grâce à toi! Et je vais m’y mettre avec un tout petit peu de retard (disons que c’est l’objectif final qui compte, pour se rassurer 😀 )

    Aimé par 1 personne

    1. Salut 🙂 Super ! Je suis ravie de te le faire découvrir. Tout à fait c’est l’objectif final et le fait de se consacrer 30 jours à 100% à l’écriture 😉 Bonne chance alors ! à bientôt

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s