Les Fanfictions et moi – Ep 1

Pourquoi c’est si compliqué pour moi de parler de fanfictions ?

Je ne sais pas par où commencer, j’ai envie de faire les choses bien, et j’ai beaucoup de choses à dire, et au fond, j’espère trouver des gens pour en discuter en commentaire. Voilà pourquoi je me mets une pression dingue depuis des mois pour écrire ce put*n d’article.

Les fanfics et moi, ça remonte à loin, c’est un grand attachement émotionnel, c’était aussi mes débuts en tant qu’autrice-apprentie-et-extrêmement-susceptible-à-la-critique. Pour toutes ces raisons là, c’est un peu stressant d’en parler ouvertement. D’ouvrir le portail de mon jardin secret.

Pour tout ce qui est définitions, jargon des fanfictions, catégories, sites et histoire de la fanfiction, on verra plus tard. Ce soir, j’avais plutôt envie de présenter mon expérience personnelle.

J’ai envie d’en parler sur mon blog d’écriture car mon parcours d’apprentie auteur est étroitement lié à celui de la fanfiction. C’est même une relation passionnelle : un mélange d’amour et de haine, mais jamais de désintérêt.

Sans transition aucune, je me jette à l’eau dans cet article fouillis.

Il est cool ce titre de paragraphe non ? vive le référencement SEO

Bon de toute façon, si vous avez fait un tour sur ce blog, vous savez déjà que tout est fouillis.

Et si c’est pas encore fait, bah autant vous préparer à l’idée d’un gros fouillis.

Totoro qui fait du hula-up c’est pas fouillis peut-être ?

Non parce que ça ne se voit pas de votre côté de l’écran, mais j’ai pas moins d’une quarantaine d’articles en brouillons pour ce petit blog, et une dizaine traitent des fanfictions.

Et ce, depuis 1 an .

Et rien n’est jamais arrivé jusqu’à la publication.

Oui bin je suis une procrastinatrice pathologique, what else is new ?

Mes débuts tumultueux

Mon entourage n’était pas toujours encourageant :/

Même si mes parents ne comprenaient pas cette obsession pour l’univers de Harry Potter, eux, ils soutenaient le fait que j’écrive. Par contre, je me souviens amèrement que mes copines étaient dans le jugement, parfois même la critique et la moquerie.

Rien de tel pour perdre confiance en soi à l’époque où le regard des autres était ma seule raison de vivre (oui pauvre ado-moi) En sortant du collège, elles avaient laissé tout ça derrière elles : Harry Potter, les délires avec des personnages qu’on aime un peu trop, les communautés en ligne… C’était des trucs de gamins.

Moi j’ai continué. J’étais toujours autant attirée par l’écriture (surtout) et la lecture (un peu) des fanfictions. D’autant plus que je découvrais des romances plus ou moins érotiques sur des ship plus ou moins exotiques… Mais aventures platoniques ou délires Dra-rry-ien, je n’en parlais plus dans la vraie vie.

Pas envie de me reprendre un rire moqueur dans la face, pas envie que ma petite bulle n’explose.

Bref. J’ai beaucoup hésité à poster ça. Je n’avais pas forcément l’intention de me dévoiler autant, et on s’écarte un peu du sujet. Mais pas tant que ça. J’imagine que j’ai envie de me faire plaindre ? De susciter la compassion d’autres auteurs de fanfictions ayant expérimenté ce sentiment ? Si vous êtes psy, n’hésitez pas à m’e-mailer votre diagnostic.

Brefbis. Les études qui s’intensifiaient, la vie d’étudiant qui débutait, j’ai fini par faire une grande pause.

Pause des fanfictions. D’Harry Potter. De l’écriture tout court.

Et oui, comme je le disais en introduction_ ce qui me parait assez dingue avec le recul : tout ça était étroitement lié dans mon petit cerveau mou. L’écriture tout court, et le monde de Harry Potter.

Inextricables.

Si je ne pouvais pas écrire un truc aussi bien que la saga Harry Potter à l’âge de 15 ans _ bin oui quoi, on est talentueux ou rien, marche ou crève : les nuances, la patience et l’adolescence, ça ne fait pas vraiment bon ménage_ et si je ne pouvais pas non plus m’amuser à écrire des fanfictions _ puisque je n’assumais pas le regard des autres_ alors ma vie d’autrice en herbe ne valait pas d’être vécue.

Donc j’ai pris « l’écriture », j’ai ouvert un tiroir dans ma tête et je l’ai enfouie bien, bien, loin au fond de ce tiroir, que j’ai gardé scellé pendants plusieurs années.

Aujourd’hui, j’ai réouvert le tiroir.

Et _ô joie_ j’ai suffisamment grandi pour comprendre ce qui s’est vraiment passé à l’époque. Mais bon on va garder la psychanalyse pour un autre article, hein. Ce que je voulais dire, c’est qu’aujourd’hui j’ose dire que j’aime, que je lis, que j’écris des fanfictions, et c’est cool. Non seulement je m’en care du regard des autres, mais le plus fou, c’est que c’est devenu « cool » d’être un geek, en 2021, pas vrai ?

La crise de la trentaine est passée par là, et j’ai eu envie de rattraper tout ce que j’avais manqué en enfouissant la geek en moi pendant tout ce temps.

Récemment _ enfin, avant le covid hein…_ j’assistais à deux conférences sur la Fanfiction, lors de conventions geek 🙂 . J’ai rencontré la fameuse Alixe, et je me suis documentée sur le phénomène « psycho-culturo-sociétal » qu’est la fanfiction car il existe beaucoup de travaux « sérieux » en la matière !

Bon alors, quel genre de fanfic j’écris ?

Pendant 10 ans, j’ai été une Potterhead snob et exclusive : seul le Potterverse, le Wizarding World, m’intéressait du point de fanfictionnel.

Mais je crois que c’est en 2017 , stimulée par le NaNoWriMo et par la découverte de Wattpad (oui oui on en reparlera), que j’ai enfin trouvé les clés pour déverrouiller ce fameux tiroir, et par la même occasion, élargir un peu mes horizons_ il était temps.

Bilan des courses, à l’heure actuelle, j’ai carrément un carnet dédié au catalogue de toutes mes idées de fanfics en cours ou à venir.

J’écris souvent des AU. En tout cas des choses hors-canon. Ce qui m’intéresse c’est de tordre un peu les évènements, de partir d’un « et si? « .

J’aime beaucoup créer des OC, garçons ou filles, et développer des pans inconnus de l’histoire canon : développer Durmstrang et Beauxbâtons par exemple.

J’aime beaucoup les cross over également : je trouve hyper fun d’imaginer Drago chez les Shadow Hunters par exemple.

Le genre de mes fanfics ?

On peut les classer dans « aventure » car j’aime créer des intrigues complexes avec plein de sub-plots entremêlés _ tellement bien que je ne m’en sors pas d’ailleurs.

Bien sûr on y trouve de la romance … et une grande partie de développement des personnages, de leurs pensées et de leurs sentiments à travers les évènements rencontrés dans l’histoire.

Et sinon, elle va cracher quelques fandoms ou faut encore qu’on lui tire les vers du nez pendant longtemps ?

Ok, ok, je vais balancer des noms. Le meilleur pour la fin.

Disclaimer : tout film, toute série, tout livre que j’ai vu/lu un jour est susceptible de donner naissance à une fanfiction _ et c’est un autre problème : avoir trop d’idées et ne pas savoir les trier.

Dans mes fanfics en cours on trouve :

  • The Walking Dead (série/comics)
  • The 100 (série/livre1)
  • Captain Marvel (film)
  • Harry Potter (autour du tome 5)

Pour les projets à l’état d’embryon, je vais citer pas mal de séries Netflix :

  • Cursed
  • OuterBanks
  • Shadow&Bones

Enfin dans les projets de projets _ donc là on est dans l’extra-flou, voyez? :

  • un cross over HarryPotter X Percy Jackson (livres)
  • TeenWolf (OC x Isaac Lahey)
  • JackFrost x Queen Elsa (ça s’appelle un Jelsa)
  • une suite au film culte de mon enfance Waterworld ❤
  • une sorte de cross over délirant entre H2O (série pré-ado de sirènes australiennes) et des vampires & loups-garous
  • une suite/cross over entre Le voyage de Chihiro et Kiki’s Delivery Service

Et encore plein plein PLEIN de délires dans ce genre … vous voulez la liste complète ?

Et sinon, il va se finir comment cet article ?

Comme ça.

Mais comme vous l’avez compris avec le titre_ et parce que vous n’avez pas le cerveau mou 😉 _ il y aura d’autres épisodes dans cette série d’articles sur les Fanfictions…

yay

Un peu de teasing ? Oh Ouiiii

De quoi on parlera dans ces articles à la noix ?

  • de comment les fanfictions me libèrent de ma page blanche, et même de mon syndrome de l’imposteur
  • de l’intérêt d’utiliser un univers déjà construit pour un auteur
  • du soutien et du sentiment d’appartenance qui découlent de la rencontre avec d’autres fans et d’autres auteurs de fanfics
  • et plus encore…

Vous avez des idées, des suggestions, des questions ? Faites-péter !

Vous aimez quel fandoms ? Quels ships ? Vous préférez quel sites ? Avant de partir, laissez un petit mot en bas de page : je suis sincèrement curieuse et ravie d’aller visiter votre blog ou vos fanfics 🙂

Méfait accompli,

Nox


3 réflexions sur “Les Fanfictions et moi – Ep 1

  1. Ah, les fanfics ! Chez moi aussi c’est lié à mes débuts en écriture. Bon, dans un autre fandom (Star Wars, que je suivais côté univers étendu littéraire ^^ – et puis la sortie de la prélogie au ciné, quoi ^^), et plutôt au lycée, et plutôt en groupe : à 3, sur un cahier de brouillon, nous écrivions nos aventures de pilotes d’X-Wing (oui mon pseudo vient de là ^^), largement inspirées des aventures de l’escadron Rogue ^^ Bref de quoi passer le temps en cours, et on alternait pendant les vacances scolaires 🙂
    Bon, internet, je connaissais à peine,  » à l’époque », on venait de choper l’ADSL et avec juste un forfait de 2h/mois, on évitait de passer trop de temps connectés 🙂
    Bref, chez nous c’est la dispersion à la fac qui a mis fin au projet (quoique j’envisage quand même de clôturer le tome 3 de nos aventures, me manque un bon coup de pied dans le derrière ^^). Et après avoir écrit 2 FF en solo (toujours Star Wars, bizarrement, c’était le seul forum que je fréquentais et je n’avais jamais eu l’idée d’aller voir du côté de Harry Potter ou même du SDA, les 2 autres grosses licences à la mode ^^), c’est au début de la 3ème que je me suis dit « tiens, si je virai la partie SW – qui devenait minoritaire – pour faire un truc publiable ? » (ah ah ah oui bon l’espoir de la jeunesse :p).

    Pour revenir aux FF, on a donc fait du « self-insert » si je commence à piger le voca qui va avec, et j’en avais fait une autre en solo (qui honnêtement reprend les 3/4 de l’épisode 9, mais en 2001 :p à croire que je fus visionnaire et/ou qu’on a piqué mes idées jamais publiées en ligne :p), où je rajoutais un personnage mais où je respectais le canon 🙂 Et sa suite où j’ai fait un cross-over avec l’univers Star Trek (que je découvrais aussi en bouquins).

    Les ships, ça n’a jamais été mon truc ^^

    En tout cas, ça donne un univers ultra vaste : de quoi forcément trouver son bonheur !

    Aimé par 1 personne

    1. Salut 🙂 Merci pour ton partage. J’aurais tellement aimer écrire à plusieurs, ou même partager cet intérêt avec mes copines « IRL » … Même aujourd’hui, dans mon entourage, c’est quelque chose qui me fait défaut :/
      Et donc tu as modifié une FF pour en faire une histoire originale/publiable ? Il faut que je refasse un tour sur ton profil WP …
      Ah je vois qu’on partage l’amour des cross over 😀 De mon côté, pas de vrai self insert, même si je suppose qu’on met un peu de nous-même dans nos OCs 😉
      Les ships ne sont pas du tout mon intérêt principal mais j’avoue que mon idée de fanfiction part souvent d’un ship ou d’un perso dont je tombe amoureuse :p
      Oui l’univers des FF est vaste, et le tien aussi 😀
      J’avais aussi un petit projet de fanfic StarWars fût un temps…. peut-être que je devrais déterrer ça 😀

      J'aime

  2. Je trouve ça bien dommage que tu aies laissé tout ça de côté pendant un temps à cause des autres, mais peut-être que ça a permis une maturation plus profonde !
    Je suis pour ma part assez partagée dans les fanfictions, sauf lorsqu’on s’attaque au développement d’un pan inexploité de l’univers (typiquement Beaux-Batons et Durmstrang je dis OUI! (… moins lorsqu’il s’agit de romances Harry/Drago ou Drago/Hermione, les romances improbables et poussées dans des délires, mais bref.)
    Une fanfiction de Waterworld? (Même film d’enfance préféré) mais j’en rêve!! C’est beau d’oser continuer des histoires sans en être l’auteur principal, ça demande du courage! Alors goooooooo !
    RB

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s